Admission PC – Témoignage de Laurent (promo 2016)


cf. Admissions à l’ESBS

Il est possible d’intégrer BS par la voie du concours Polytech (anciennement E3A) après une prépa PC. On n’est pas beaucoup par promo (3 sur 45 cette année) je pense que c’est surtout que peu de gens veulent faire de la bio après PC.
Les prépas sont dispensés de l’entretien de motivation contrairement aux admissions fac…

Ce qu’il faut savoir à BS c’est que c’est une école de biotech mais à forte dominante biologie. Vous aurez le droit à des cours de biologie moléculaire (étude des mécanismes génétiques), bioinformatique (logiciels qui permettent de comparer des séquences d’ADN , ou des protéines), biologie structurale (étude de la structure 3D de l’ADN et des protéines).
Bien sûr, on a un peu des lacunes en bio venant de PC. Vous le sentirez surtout en début d’année (la biologie cellulaire en anglais le 1er trimestre quand on n’en a jamais fait ça fait mal !) mais pour la bioinformatique par contre, la plupart de la promo n’en a jamais fait donc tout le monde part du même niveau. Ce qui est bien à BS c’est qu’on a tous des points forts et des points faibles.

Vous pourrez toujours demander de l’aide à vos camarades, notamment pour les TP (« Quoi ?! un bec bunsen ça définit une zone stérile autour de la flamme ?! ») A l’inverse, vous aurez souvent l’occasion d’expliquer les maths et la chimie aux autres. Je dirais que ça dépend des profs, certains ont tendance à oublier qu’on n’a pas tous fait de la bio avant, et les autres (souvent les meilleurs) qui repartent de zéro sans que ça dure des plombes pour autant.
Bref, c’est à grand renfort de Wikipédia et 1 ou 2 bons bouquins que vous pourrez rattraper vos lacunes. Mais pas d’inquiétudes, dites vous que les autres ont presque toutes les matières à bosser, nous juste la bio.
Vous aurez aussi des cours autres que bio : chimie et maths, venant de PC c’est déjà tout vu à part quelques cours de chimie.
Enfin, on a aussi quelques cours qui ne durent qu’une petite partie de l’année : spectroscopie, électronique mais rien de très détaillé par rapport à ce que l’on peut faire en prépa (en tout cas en 1ère année) même si ces profs sont assez intéressants en général. Bref là aussi, on a largement vu ça en prépa mais un peu de révision ne fait pas de mal de temps en temps. A l‘inverse, les mécanismes biologiques sont vus en détail (un peu trop parfois peut être).

Malgré tout, l’école a beau être assez spécialisée, vous aurez l’occasion à partir de la rentrée 2014 de postuler pour la filière Chembiotech qui est un partenariat avec l’ECPM (Ecole de Chimie et Polymère). C’est une nouvelle filière qui propose des cours entre la chimie et la bio. C’est prometteur, malheureusement ça a mis du temps à se mettre en place donc on n’a pas pu en profiter, à voir si ça fonctionne vraiment maintenant. Si vous postulez pour cette filière, sachez que l’ECPM ce n’est pas juste à côté de l’ESBS ! Le mieux serait donc d’habiter entre les 2 car les cours seront répartis entre les 2 écoles a priori.
Enfin, si l’ESBS est particulièrement spécialisée bio, ça n’empêche que les diplômés ont réussi à s’intégrer dans différents domaines quand même !
Exemples :

  • Raphael Doineau, ancien PC – actuellement chercheur à l’ESPCI (rien que ça) en biochimie
  • Pierre Bocon-Gibaud – actuellement consultant en développement durable/éco-développement (après un passage à l’école de management de Strasbourg après BS)

PS : pour les langues ça se passe assez bien aussi en général, même si vous avez l’impression d’avoir perdu ou de pas avoir beaucoup progressé en prépa.