Débouchés


secteurs biotech

  • Débouchés de carrière*

Les biotech, c’est trèèèès vaste. On divise habituellement ce secteur en 6 catégories : la rouge (santé), la grise (industrie), la blanche (industrie propre), la verte (environnement), la bleue (milieu marin) et la jaune (agroalimentaire). La pharmacie est très dominante, mais n’oublions pas la cosmétique, ou encore la chimie verte ! Elle consiste à produire des composés et des molécules de façon écologique et durable grâce au vivant.
Vous avez sûrement entendu parler des biofuels ? Avec un peu de dioxyde de carbone et de lumière, vous produirez une source d’énergie facilement utilisable et transportable. Pour ce faire, quelques manipulations génétiques et modifications du métabolisme de cellules eucaryotes s’imposent. Puis il faut le purifier ce pétrole… Bienvenue en biotech. Les big data sont partout ! En biologie, nous produisons des sommes inimaginables de données. Il faut d’abord les obtenir, puis les analyser. Bienvenue en biotech. Ce ne sont que des exemples, parmi de nombreux autres bien-sûr.
Les diplômés se répartissent comme suit dans les différentes catégories : « le secteur industriel (42%), celui de la recherche publique (22%), le secteur de la santé humaine et animale (16%) et celui des services aux entreprises (9%) ».

Orientation à la sortie de l'ESBS

Orientation à la sortie de l’ESBS

  • L’ESBS, souvent une étape vers la recherche*

Parcours des diplômés de l'ESBS

Parcours des diplômés de l’ESBS


Les nouveaux diplômés « sont 62% à débuter une nouvelle formation […]. Neuf fois sur dix, cette formation est un doctorat » qui très souvent est faite hors de France, pour la moitié en Suisse et en Allemagne. On appelle communément le fossé rhénan la « Biovalley », qui concentre des industries et des laboratoires en biotech. Mais les chiens ne font pas des chats, les Français restent souvent en France ! La thèse se fait souvent en laboratoire de recherche, mais elle peut se faire en entreprise : à la suite d’un stage de fin d’étude, celle-ci peut proposer au futur diplômé de rester faire son doctorat. C’est bénéfique pour les deux côtés !
Plusieurs raisons expliquent l’orientation vers le doctorat, d’une durée moyenne de 4 ans : la formation de l’ESBS est moins axée vers l’ingénierie que d’autres et le doctorat est reconnu par tous, permettant de partir à l’étranger ou d’être mieux payé !

Rémunération nette

Rémunération nette

  • Money, money*

« L’étude des salaires fait apparaître une forte augmentation entre le premier emploi et l’emploi actuel. Pour le premier emploi, le salaire médian était de 28 758 € nets annuels [2400€/mois] ; pour l’emploi actuel, il est passé à 34 111 € [2800€/mois]. […] Parmi les ingénieurs et les chercheurs, l’échelle des salaires est très large, s’étalant de 24 000 € environ à plus de 56 000 €. » De plus, il y a des différences de salaires importantes entre un diplômé qui s’arrêtera au master et celui qui continuera vers le doctorat : un docteur gagne 4000€/mois en moyenne et l’ingénieur 3200€/mois.
Et pour terminer ces petites citations « 50% des managers, chefs de projets ou produits perçoivent en moyenne plus de 64 000 € nets par an »

  • Ingénieur avant tout
Catégorie du premier emploi occupé selon le parcours

Catégorie du premier emploi occupé selon le parcours

La bio c’est bien, on aime ça ! Mais l’avantage d’être un ingénieur, c’est que l’on est ingénieur ! Plus sérieusement, cela implique que de nombreuses portes sont ouvertes. Tout simplement car un métier doit souvent s’adapter au contexte dans lequel il évolue : l’ingénieur comptable saisira difficilement l’ensemble des problématiques de son entreprise en pharma s’il n’a pas les connaissances adéquates, l’ingénieur avec une formation biotech qui maîtrise bien ce domaine aura toutes les chances d’être recruté.
Cet exemple, qui n’est pas inventé, illustre parfaitement l’un des nouveaux aspects du recrutement : la multidisciplinarité. Par exemple, comme d’autres, une des étudiantes de la promotion 2015 est partie faire son stage d’étude dans… le marketing. Et bien oui, vendre un produit biotech est plus facile quand on le comprend. Notre formation nous permet d’accéder à des métiers qui n’ont rien à voir avec la biologie.
Vous serez aussi sûrement amené à diriger une équipe de techniciens par exemple et donc l’apprentissage du management est important : savoir communiquer et pousser son équipe vers l’avant est primordial. Ainsi, l’Ecole de Management de Strasbourg propose aux diplômés de l’ESBS de faire une année après le master en management et acquérir ainsi un nouveau diplôme. Ce master est aussi disponible dans d’autres villes.

Répartition des premiers emplois par catégorie

Répartition des premiers emplois par catégorie

  • Privé ou public ? Quelles catégories d’emploi ?*

Le premier employeur reste le privé, en France mais surtout à l’étranger, qui recrute principalement des ingénieurs, et aussi des docteurs en R&D. Le second est la fonction publique recrutant ingénieurs comme docteurs. En général, la plupart des docteurs deviennent des chercheurs et 19% des diplômés de l’ESBS sont consultants, experts, chefs de projet ou d’entreprise.

Evolution de la catégorie d'emploi

Evolution de la catégorie d’emploi

  • Evolution de carrière*

En France, les diplômés ont tendance à rejoindre la fonction publique, mais à l’étranger, c’est l’inverse ! Et au fur à mesure de leur avancement, ils sont amenés à quitter la recherche pour le management. Les postes à responsabilités « sont occupés par d’anciens chercheurs du secteur privé, ou plus généralement par des personnes justifiant d’une certaine expérience ».

  • L’importance du profil et du réseau

En sortant de l’ESBS, l’obtention d’un emploi prendra en moyenne 4,5 mois, dans 17% des cas grâce au stage de fin d’étude. Et dans un quart des cas, les diplômés trouvent un job grâce à leur réseau.
Ces trois années à l’ESBS offrent une possibilité inestimable de forger des amitiés et des contacts, grâce aux associations comme les Alumnis, mais aussi la NGB et l’Amicale, grâce aux étudiants eux-mêmes par le partage d’un réseau créé avant l’entrée à l’ESBS, grâce à la proximité de l’ESBS avec les physiciens de TPS, grâce à nos professeurs, avant tout des chercheurs, aux intervenants extérieurs et à nos cours à l’étranger.
Et plus qu’un diplôme, c’est le profil de l’étudiant qui compte. Ainsi évolue le recrutement.

Localisation des emplois

Localisation des emplois

_____________
Remerciements : Alexia (Promo 2017) pour la correction.
*Source (un très bon dossier sur le devenir des étudiants de l’ESBS) : E.Guidat, T.Klipfel, A.Cheminat, 23 promotions de l’École supérieure de biotechnologie de Strasbourg à la loupe, ORESIPE, Les Dossiers de l’Observatoire, N°3 – Juillet 2008